Système de verrouillage sans serrure

verrouillage sans serrure

Un système de verrouillage sans serrure est un assemblage de plusieurs éléments divers et complémentaires qui assurent une fonction de sécurité bien précise. Son choix est crucial pour la protection de vos biens, et ceux de votre entourage. Pour cela plusieurs critères tels que le support, l’usage, le type de pose et le prix, doivent être pris en considération lorsque vous voulez vous en approprier.

Ce mécanisme de fermeture occupe une place de choix dans notre quotidien, vu qu’il assure la sûreté des portes de votre logement, bureau, atelier, restaurant, boutique, et bien d’autres. De ce fait, que votre mécanisme de verrouillage soit avec serrure ou pas, sa finalité reste la même. Ainsi, la fonction d’un tel dispositif est de :

  • – Empêcher le démarrage des fonctions présentant un danger si le ou les accès ne sont pas fermés,
  • – Imposer une séquence de manœuvre bien définie avant de pouvoir procéder à une action, en cas de cambriolage,
  • – Maintenir verrouillées les différentes ouvertures de votre habitat, si vous êtes victime d’une tentative d’effraction,
  • – Assurer le bien-être d’autrui en permanence,
  • – Protéger votre patrimoine familial et entrepreneurial,
  • – Etc.

Une mauvaise utilisation d’un composant de pièce de métal allongée, prévue pour coulisser sur une platine jusqu’à parvenir de manière horizontale dans la gâche ou dans le crampon d’un verrou, peut avoir des répercussions catastrophiques. Raison pour laquelle son entretien et son choix doivent être effectués avec minutie. Par ailleurs, il est indispensable d’assurer votre protection sans mettre en évidence un dispositif de fermeture très approprié et innovant.

Verrouillage sans serrure : de nombreux supports concernés

Il existe plusieurs systèmes de verrouillage sans serrure : le verrou, le loquet, le bec de canne et le cadenas.

Le verrou : dispositif de fermeture traditionnel

Aménagement d'un système de verrouillage sans serrureCe dernier est le plus ancien système de verrouillage utilisé pour condamner une porte, une fenêtre de l’intérieur ou de l’extérieur lorsqu’on ne veut pas permettre son accès à quiconque. Il se présente sous l’apparence d’un boîtier étroit traversé par une barre latérale grise qui pivote dans une platine, ayant une extrémité logée dans une gâche et un crampon. Aussi, ce moyen de fermeture peut être doté d’un cylindre simple (bouton à l’intérieur et clé à l’extérieur) et d’un cylindre double (une clé de chaque côté). Raison pour laquelle, son ouverture n’est pas facile, puisqu’une fois enclenché, le verrou se relie à la porte à cet instant précis. Son activation s’effectue donc manuellement par le biais :

  • – Un bouton,
  • – Un gland,
  • – Une tige recourbée (dans le cas ou l’autre extrémité bloque l’ouverture),
  • – Ou une clé.

Par ailleurs, l’ouverture d’un verrou peut s’effectuer d’un seul ou de deux côtés, tout comme une serrure. De ce fait, son mécanisme d’entrée s’appréhende de deux manières distinctes à savoir :

  • – Ouverture sans cylindre : uniquement de l’intérieur;
  • – Ouverture avec cylindre : de l’extérieur comme de l’intérieur.

Il est important de se prémunir d’un double cylindre pour bénéficier d’une meilleure protection. Auparavant, le verrou était désigné sous le nom de loqueteau, de targette ou de picolet, qui est un des plus simples exemples de verrou. Ces trois appellations ne sont rien d’autre que les différentes catégories de fermeture dont il dispose.

La targette

C’est une simple plaque de tôle faisant office de pêne, actionnée par un petit bouton et coulissant entre deux étriers, qui viennent s’engager dans la gâche fixée sur le dormant. Cette dernière est un verrou classique. Elle peut être améliorée avec la présence d’un bouton circulaire pour l’avancement de la barre, ou d’un ressort pour maintenir la barre en place.

Le loqueteau

Généralement considéré comme un petit loquet, ce dernier peut être appréhendé sous plusieurs formes telles que :

  • • La forme magnétique : principalement pour les portes de meubles,
  • • La forme à boula ou à bille : c’est un ressort qui permet de maintenir la tige en place, pour les portes secondaires,
  • • La forme à ressort pour vasistas : ici, la tige est actionnée verticalement,
  • • La forme ancienne : le pêne reste derrière la gâche et se maintien avec un ressort.

Le verrou à picolet

Il est essentiellement utilisé pour la fermeture des portes de garage. Grâce à sa poignée, la tige-pêne est facile à manœuvrer. En pivotant celle-ci, le picolet fixé sur la tige, vient dans une des encoches de la platine. Cette encoche supérieure permet de maintenir le verrou ouvert pendant le mouvement des portes.
Par ailleurs, le coût indicatif d’un verrou varie entre 2€ et 40€ selon le besoin que vous avez. Cette politique de prix est à votre avantage. Néanmoins, le verrou à picolet ne vous garantit pas toujours une sécurité maximale pour autant. Raison pour laquelle, il est préférable d’opter pour une serrure 3 points ou 5 points.

Le loquet : petite barre qui permet de bloquer une porte ou un volet

Dans le domaine de la serrurerie, un loquet ou un loqueteau est un assemblage de menues pièces de quincaillerie qui servent à fermer une porte lorsqu’elle n’a pas de serrure ou que son pêne est dormant. En effet, ce dernier a vu le jour à la fin du XVIIIe siècle. Étant une barre pivotante dans un étrier ou une tringle, dont l’extrémité vient se loger dans un mentonnet, le loquet est utilisé pour le verrouillage de l’intérieur. Sa pose peut être effectuée facilement sur toutes les ouvertures, vu qu’il suffit juste de visser la structure de son crochet après avoir percé des trous sur le montant de ces dernières. De même, il rejoint habituellement un système à crémone ou à espagnolette. Vous pouvez donc le retrouver sous différentes variétés telles que :

  •  – Le loquet à vielle : composé d’une platine, d’une manivelle comme celle d’une vielle, ce dernier s’ouvre à l’aide d’une clef. Ordinairement, on l’utilise pour la fermeture des portes des lieux d’aisances.
  •  – Le loquet à boulon simple : c’est un mécanisme composé d’un battant sur lequel repose un bouton rond, d’un mentonnet et d’un crampon.
  •  – Le loquet à bascule : il possède un boulon simple avec bascule et un bouton olive monté sur une tige à écrou.
  •  – Le loquet à poucier : c’est le plus commun. Il est constitué d’un : battant, crampon, poucier, plaque, poignée et mentonnet.

L’usage de ce matériel est très nécessaire et efficace, mais son entretien ne doit pas être pris à la légère. Puisqu’il n’a pas de serrure à l’extérieur, c’est une barrière infranchissable qui le constitue. De même, sa conservation doit se faire fréquemment pour éviter un blocage du mécanisme. Certaines portes en bois peuvent gonfler et s’altérer à cause de l’usure, de manière à créer un dysfonctionnement du loquet. Le tarif que nous vous proposons pour votre loquet est très abordable. Globalement, vous pouvez vous en procurer entre 3€ et 15€ pour ceux qui sont d’entrée de gamme et de moyenne gamme. Pour plus d’informations rapprochez-vous d’un ferronnier.

Le bec de canne

Parmi les autres systèmes de verrouillage sans serrure, le bec de canne est le plus utilisé pour la fermeture des portes secondaires, où l’usage d’une clé n’est pas nécessaire comme les sanitaires pour les salles de bains. Encore nommé demi-tour, ce dernier est une poignée ou un bouton de porte sans serrure et sans clé. Il favorise un bon verrouillage facile de celle-ci. Pour cela, faudrait juste connaître tourner le bouton ou la béquille en demi-tour.

En effet, il a une faible protection, puisqu’il est un complément simple sur une porte annexe. Son ouverture peut être effectuée de l’extérieur à l’aide d’un objet fin (par exemple : un tournevis), vu qu’il ne constitue qu’un verrouillage indicatif. C’est pourquoi, son prix coûte entre 2€ et 50€ selon le modèle de votre choix. En clair, son installation est la plus simple sachant qu’il suffit juste d’avoir des vis et un tournevis.

Le cadenas

Utilisez un cadenas comme verrou à la place d'une serrureC’est un objet qui facilite le verrouillage d’une porte. Composé d’un boîtier à l’intérieur duquel se trouvent un mécanisme de serrure et un anneau métallique qui peut être ouvert ou fermé, ce dernier se commande soit par clé, soit par un système de roues chiffrées. En fait, il existe plusieurs modèles de cadenas à savoir : le cadenas à anse pivotante, le cadenas à anse coulissante et le cadenas mono-point.

Pour vous munir d’un cadenas, il faut savoir reconnaître celui qui est de haute sécurité. Ainsi, la caractéristique qui doit être prise en considération lors de l’achat d’un cadenas est : la composition d’acier trempé de matière blindée, avec ou sans protecteur d’anse, non perçable, non crochetable et livré avec une carte de propriété brevetée. Les différents types de fermeture avec cadenas qui existent sont :

  • – Le cadenas à clef : tel que son nom l’indique, ce dernier s’ouvre grâce au glissage de la clé adéquate dans l’orifice souvent placé sous le cadenas,
  • – Le cadenas occidental,
  • – Le cadenas chinois,
  • – Le cadenas à code ou cadenas à combinaison : il comporte des roues codées (généralement de 3 à 6) et numérotées (le plus souvent des chiffres, mais aussi parfois des lettres).

Son ouverture se fait uniquement en tournant les roues jusqu’à afficher la bonne suite de caractères. Ces cadenas possèdent une propriété de code modifiable lorsque le cadenas est ouvert. Ils sont donc moins fiables que ceux qui possèdent une clé, vu qu’on peut trouver le code à force de tourner les roues.

L’utilisation d’un cadenas est très symbolique pour représenter la sécurité et la protection d’un habitat. Ce système de verrouillage sans serrure permet également d’avoir une assurance habitation multirisque.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer