La serrure a crémone

La serrure à crémone est ce modèle de serrure correspondant aux fenêtres et porte-fenêtre à double battant. Il s’agit en fait d’un système d’ouverture de porte à deux battants. Elle est constituée par deux tringles à coulisse, qu’on retrouve au centre et au bas de la porte, et qui sont relies l’un a l’autre par un tube mobile. La serrure a crémone à cette particularité qu’elle est apparente sur la porte.

Les éléments de la serrure à crémone

Pour installer ou remplacer une serrure à crémone, faites appel à un professionnel.

Les composantes de la serrure à crémone sont :

  • Un boitier : doté d’une poignée qui active des pignons à dents arrondis. Il possède également des pignons qui actionnent une crémaillère en forme de disque qui permettant le mouvement ascendant et descendant des tringles.
  • Les tringles : supérieur et inférieur
  • Le boitier inférieur
  • La poignée

Le mécanisme de la serrure a crémone

Les tringles sont activées par une boucle, une béquille ou un bouton. Elles vont par la suite glisser et s’introduire à l’intérieur des tubes fixés dans l’encadrement de la fenêtre ou porte fenêtre. L’ouverture ou la fermeture de la porte est donc en fonction du sens du mouvement de la manette. Cette dernière peut être abaissée ou alors soulevée.

Les principaux inconvénients de la serrure à crémone

Il s’agit de la sécurité et de l’usure.

Concernant son usure, la serrure à crémone vieillit très mal. Car plus le temps passe, moins elle devient performante. L’actionner devient alors bien compliqué. Et lorsqu’elle est par exemple installée sur une porte en bois, celui-ci peut gonfler.

Quant à la sécurité, ce type de serrure ne possède pas une sécurité infaillible. La serrure à crémone ne garantit pas une sécurité maximale à la fenêtre ou même à la porte vitrée par exemple. Elle n’est donc pas résistante face aux éventuels chocs.